ESPOIR EN TETE 09 MARS 2018

Depuis 2005, l’année du centenaire du Rotary International, avec l’action Espoir en tête, les Rotariens de France sont mobilisés pour la recherche fondamentale sur le cerveau

Chaque année, toute la France, le même jour, dans plus de 450 salles de cinéma, à l’appel des Rotariens de France, environ cent mille spectateurs assistent ensemble à une avant-première d’un grand film au profit de la recherche fondamentale sur le cerveau.

Sur chaque entrée à 15 €, après la déduction du prix de la place de cinéma, les Rotariens collectent plus de 8€ qu’ils investissent au profit de la recherche sur le cerveau et le système nerveux.

(pour l’achat  de 10 contremarques ou plus et sur la partie don de la contremarque, la FRC peut délivrer aux particuliers un reçu fiscal de 66%, en application de l’article 200 du code général des impôts, les entreprises peuvent comptabiliser en charges les 7€ du billet de cinéma et obtenir un cerfa pour les 8€ de don en application de l’article 238 bis du code des impôts. )

A la suite d’un appel d’offres lancé pour chaque opération par la FRC (Fédération pour la Recherche sur le Cerveau), partenaire d’Espoir en tête, le Conseil scientifique de la FRC étudie et classe par ordre de préférence scientifique les dossiers de projets de recherche reçus par la FRC, les Rotariens français étant représentés lors du choix des dossiers. Espoir en tête finance ces projets à hauteur des sommes collectées, qui sont ainsi intégralement reversées à la recherche fondamentale sur le cerveau.

Spécificité des appels d’offres d’Espoir en tête, ils ne portent que sur du gros matériel de recherche, à l’exclusion de tout salaire ou prestation de services.

L’action Espoir en tête organisée par les Rotariens de France a permis en 12 ans de verser 10 867 000 € pour 62 projets de recherche sur le cerveau

Cette année, nous vous proposons une production DISNEY  » UN RACCOURCI DANS LE TEMPS » au cinéma COMOEDIA à 20h

A propos du film :

Comme la plupart des collégiens, Meg Murry manque d’assurance et tente de trouver sa place. Très intelligente (ses parents sont des scientifiques mondialement connus), elle possède – tout comme son petit frère Charles Wallace – un don rare qu’elle  n’a pas encore exploité. La disparition inexpliquée de son père va l’amener à faire la connaissance de trois guides – Mme QUIDAM, Mme QUI, Mme QUIPROQUO – venus sur Terre pour l’aider à le retrouver. Accompagnés de Calvin, un camarade de classe, ils trouvent au cours de leur quête un raccourci spatiotemporel les entraînant vers des mondes insoupçonnés sur lesquels règne un personnage maléfique…

Réalisé par Ava DuVERNAY, UN RACCOURCI DANS LE TEMPS permet de découvrir pour la première fois au cinéma Oprah WINFREY dans une adaptation du livre éponyme de Madeleine L’ENGLE.AU générique du film, on retrouve également Reese Witherspoon, Mindy Kaling, Chris Pine et Storm Reid.

 

Publicités

DOTATIONS 2017 D’ESPOIR EN TETE

Dans toute la France, le même jour, à l’appel des Rotariens, plusieurs dizaines de milliers de spectateurs assistent à l’avant-première d’un film d’un grand distributeur en vue de récolter des fonds pour la recherche sur le cerveau.

Cette année, suite à un appel d’offres Rotary-Espoir en tête lancé par la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau (FRC), le conseil scientifique a sélectionné les dossiers à financer:

190000 euros une plateforme technique permettant d’imager des échantillons de grande taille et à effet de lumière pour l’Institut NeuromyoGene de Villeurbanne et son projet: comprendre la formation et le fonctionnement des réseaux neuronaux

198000 euros un microscope confocal à balayage laser pour le Centre de recherche en neurosciences de Lyon et son projet d’étudier les fonctions cérébrales et leurs dysfonctions dans les maladies neurologiques

200000 euros un système de cryofixation à haute pression pour l’Institut Neurosciences Cellulaires et Intégratives de Strasbourg et son projet: observer le cerveau sain et pathologique grâce à la microscopie électronique

150790 euros un système optogénétique stimulant et visualisant l’activité neuronale pour l’Institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire de Valbonne et son projet de stimuler l’activité neuronale et mesurer l’impact sur les fonctions

115000 euros une extension d’animalerie dédiée au poisson zèbre pour l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier et son projet, grâce au poisson zèbre, de modèle pour l’identification et la validation de nouvelles cibles thérapeutiques.

Vendredi 9 mars 2018 au cinéma Comoedia, c’est le film «  un raccourci dans le temps » adaptation par Disney du roman pour enfant de Madeleine L’ENGLE qui servira de support à l’opération.

ESPOIR EN TETE

Comme chaque année depuis 11 ans, nos deux Clubs de SETE se sont réunis pour organiser vendredi 17 mars notre soirée « ESPOIR EN TETE », action menée en partenariat avec Walt Disney au profit de la recherche sur les maladies du cerveau.

Ce soir-là, comme dans près de 500 salles de cinéma en France, les Rotary-Clubs organisaient une soirée similaire autour d’une projection en avant-première du film de Walt Disney « la belle et la bête« .

Les bénéfices dégagés par cette action à SETE ainsi que dans les autres villes vont permettre de soutenir les chercheurs travaillant contre les maladies du cerveau en les aidant dans le financement de matériel utile pour leurs recherches.

En 2016, une équipe de chercheurs de Montpellier a ainsi obtenu le financement d’un microscope Chameleon laser OPO d’une valeur d’environ 200000 euros.

En 11 ans, 56 équipements de pointe ont ainsi été financés par le ROTARY grâce à cette opération.

 

ESPOIR en TETE 11 avril

vue salle 2016La salle du Comédia était comble pour la soirée organisée par nos deux clubs Rotary de Sète au profit de la recherche sur les maladies du cerveau.
La conférence du Professeur Henri Joyeux avant la diffusion du nouveau film de Disney «Le Livre de la jungle», a contribué sans nul doute au succès de la soirée. Avec beaucoup de pédagogie et d’humour le Professeur Henri Joyeux a expliqué que par rapport aux maladies de notre époque (alzheimer, parkinson, cholestérol, cancers, troubles du sommeil, etc) il fallait penser prévention très tôt dans sa vie via une alimentation saine et un entretien permanent de son corps et de son cerveau.


Le film de Disney qui a replongé les spectateurs dans l’histoire de Mowgli, ce petit garçon élevé par une meute de loups, a permis aux nombreux spectateurs de terminer la soirée très agréablement.

officiels 2016

Les bénéfices dégagés par la soirée seront reversés par le Rotary à la Fédération pour la Recherche sur le Cerveau.

Avec les fonds collectés en 2015, les Rotary Clubs de notre région ont ainsi permis à une équipe de chercheurs de Montpellier travaillant sur le cerveau de se doter d’un microscope chameleon laser OPO coûtant près de 200 000€.

 

 

Quelques chiffres: 10 ans de campagne « Rotary – Espoir en tête ».

8,7 millions d’euros de dons pour la recherche sur le cerveau.

50 laboratoires de recherche soutenus depuis 2005.

ESPOIR EN TETE: RECORD BATTU

La 10ème édition d' »ESPOIR EN TETE » a permis de recueillir près de 1.1 million d’euros au profit de la recherche sur le cerveau. Depuis 2005, 50 équipes de chercheurs ont ainsi été dotées d’un montant total approchant les 8.7 millions d’euros.

Le 17 mars 2015, dans toute la France métropolitaine, 77 000 spectateurs ont assisté à l’avant-première du film « Cendrillon » dans le but de pouvoir financer la recherche sur le cerveau.

Les résultats de cette année ont permis d’attribuer des fonds à six équipes de recherche en neurosciences. Ces équipes ont reçu la somme de 1 009 197 euros lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 12 juin à l’Institut de la Vision à Paris.

equipes laureates 2015LES SIX EQUIPES BENEFICIAIRES:

  • INMED MARSEILLE: 196 500 pour un plateau technique
  • GIP CYCERON de CAEN: 135 800 pour une plateforme de microscopie inversée motorisée
  • UNIVERSITE PARIS DESCARTES: 175 471 pour un système de comportement
  • CHRU MONTPELLIER: 120 000 pour un « ELISA Digital »
  • INSTITUT de GENOMIQUE FONCTIONNELLE de MONTPELLIER: 191 500 pour un « laser Chameleon »
  • UNIVERSITE de BORDEAUX: 189 926 pour un appareil d’imagerie par spectroscopie

F.A.